Les petits ruisseaux font-ils toujours les grandes rivières?

8 et 9 novembre 2012 Paris la Villette: 5ème colloque des approches non médicamenteuses de la maladie d’Alzheimer. Rassemblement annuel des adeptes de la sphère « agevillageIGMhumanitude » pour un accompagnement plus humain par les professionnels des personnes atteintes de cette maladie. Comme chaque année, une succession d’interventions, brillantes, moyennes ou énervantes, toutes ayant le mérite de susciter la réflexion, voire l’émotion. Une philosophie pratique pleine de bon sens mais pas spontanée pour autant, soutenue par une méthodologie aussi intéressante, basée sur la « contamination » afin d’étendre les bonnes pratiques au plus grand nombre. Un regret néanmoins, partagé par de nombreux participants: la commercialisation du concept. Pourquoi les ARS, par exemple, en temps que services publics, ne se sont-elles pas emparées de « l’affaire » au lieu d’en faire un vaste marché lucratif!

Cela aboutira-t-il a une généralisation de l’humanitude? Pas sûr, car au fur et à mesure que les exigences augmentent, les moyens humains se font rares entrainant alors souffrance et burn out. Ne vaut-il pas mieux pour les personnels ignorer les bonnes pratiques que d’être condamnées à ne pas pouvoir les appliquer; sans doute pas, mais alors cela devrait susciter l’immense mobilisation des résidents familles et résidents réunis… Attention car les projections de pyramides des ages indiquent un accroissement phénoménal des personnes âgées dans les années à venir auquel nous ne sommes absolument pas préparés et nous pourrions bientôt, après avoir été aidés par les diverses solutions domotiques techniques robotisées présentées par le Pr Franco, finir transformés en pastilles vitaminées (soleil vert) si nous n’y prenons garde. En effet, des courants de pensée sociétaux sur la « fin de vie » laissent imaginer des solutions radicales qui donnent froid dans le dos. Alors souhaitons que la diversité des approches dites non médicamenteuses se répande en même temps qu’un nombre croissant d’aidants et aussi qu’un vrai débat de société s’instaure sur la question du vieillissement de la population.

Soyez le premier à commenter sur "Les petits ruisseaux font-ils toujours les grandes rivières?"

Rédiger un commentaire

Votre adresse email ne sera pas divulgué


*


*